Des milliers d’ailes de papillons apparaissent dans des espaces publics ou des jardins privés, diaphanes, multicolores, comme autant de trésors cachés dans l’enfance de la planète et celle du public. Elles nous rappellent la fragilité de la vie et l’importance de la protéger.

Outre le fait de s’initier à une technique ludique, les participants aux ateliers se documentent, discutent ensemble, imaginent des actions quotidiennes pour la protection de l’environnement et l’avenir de l’homme.

Juin 2013

Sur plusieurs sites d'Angers et alentours de nombreux et très étranges cocons et papillons de tailles hors norme sont apparues.

Les premiers furent signalés au cœur même de la commune de Mûrs-Erigné, plus précisément dans un jardin situé au 12 de la route de Cholet, d'autres furent signalés à peu près dans le même temps par les participants à la fête des Printanière, ceux-ci étaient visibles dans les arbres et arbustes du parc de l'Arceau dans le quartier Deux Croix Banchais à Angers. Enfin un certain nombre de lépidoptères apparurent sur la glycine de la grande maison du "Lieu-dit" au centre du bourg de Saint Mathurin sur Loire.

Les spécialistes arrivés en toute hâte sur les lieux s'interrogèrent sur la provenances et l'origine de ces espèces non répertoriées. Des experts hautement qualifiés se demandèrent s'il s'agissait de mutations génétiques, de déplacements d'espèces en raison du réchauffement climatique ou bien encore, suite à la tragédie de Fukushima, des effets de la radioactivité sur nos espèces endémiques.

 

Complices des Bretelles d'Icare:

Festival du Film Nature et de l'Environnement, Mairie de Murs Érigné, Le Fond d'initiatives locales et la Mairie d'Angers, Le Centre Marcelle Menet d'Angers.

Les Elèves de CM1 CM2 de l’école publique de Luigné, les élèves de C.P / CE1 de l'école Bellevue de Murs Erigné, les élèves de maternelle CP/ CE1/ CE2/ CM de l'école Annie Fratellini d'Angers. Les Habitants du quartier "Deux Croix Banchais", Les jeunes de la "Fédération des adolescents" du Centre hospitalier de Saumur, les élèves de l'école maternelle de saint Rémy la Varenne, les participants à la "Journée douleur" et des portes-ouvertes du Lieudit à Saint Mathurin sur Loire, Ainsi que les participants des ateliers de Lulu à la maison des Terramorphoses de Murs Erigné.

 Copyright ©Claire Richez 2019 - Tous droits réservés

  • Facebook
  • Twitter

T